As-tu subi de la violence?

Il est choquant de constater que des personnes sont encore et toujours victimes de violence en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Dans la plupart des cas, il s’agit d’injures ou de menaces verbales, mais parfois cela peut arriver jusqu’à des attaques physiques.

Tout être humain – lesbienne, gay, bi ou trans, peu importe – a droit au respect de son intégrité physique et psychique.

Si tu as été victime de violence homophobe ou transphobe (en te faisant insulter, cracher dessus, bousculer, agresser, blesser etc.), prends contact avec la police en appelant le numéro d’urgence 112! Dès que tu es en sécurité et que tu as reçu les soins éventuellement nécessaires, tu peux nous appeler au 0800 133 133.

Si tu as vu ou entendu quelque chose, si quelqu’un t’as raconté un épisode de violence homophobe, signale-le nous! Merci de nous informer également de tous les détails de l’incident (ou même des incidents passés) par ce formulaire de signalement

En parler est essentiel! En signalant ton cas, tu contribues à ta propre sécurité et à celle de toutes les personnes qui ont été victimes de violence ou qui pourraient l’être.

Nous avons choisi des conseillères et des conseillers qui vont prendre leur temps pour t’écouter, t’aider, partager leurs expériences et te donner les informations dont tu aurais besoin. Prends contact avec nous, avec un autre service similaire ou avec la police. Parle avec des gens à qui tu peux faire confiance: ta famille, des amis, des médecins ou d’autres professionnels.

Merci de nous signaler tout incident. Nos conseillères et conseillers t’aideront à trouver un service pour victimes de violence, des thérapeutes ou des agent-e-s de police lesbiennes ou gay si tu dois t’adresser à la police.

Tu as peur ou tu ne te sens pas à l’aise d’aller à la police?

Ta peur est compréhensible, mais dans la plupart des cas infondée. Nous savons par exemple que les forces de l’ordre de la ville de Zurich sont très professionnelles et nous avons eu des retours positifs d’autres Cantons aussi.

Si tu ne sais pas bien ce qu’il convient de faire ou si tu hésites à aller à la police, tu peux toujours t’adresser à nous. Nous ferons de notre mieux pour te donner des conseils fiables, t’informer sur les possibilités à ta disposition et sur les services auprès desquels tu peux t’adresser.

De plus, à Zurich il existe une antenne avec des agent-e-s de police gays et lesbiennes qui s’appelle PinkCop et qui saura également te donner des renseignements utiles.